Présentation de l'Association

Présentation de l’HTSMA

  Il s'agit d'abord de la concrétisation d'un projet, qui a débuté depuis près de 20 ans, comme tentatives de réponses à des questions proches de celles que posent Harlène Anderson dans son approche collaborative de la thérapie :

  • Comment la thérapie peut-elle être plus proche de la vie de tous les jours ?
  • Comment les thérapeutes peuvent-ils se démarquer et dépasser les traditions thérapeutiques qui minimisent les possibilités ?
  • Comment combiner professionnalisme et humanisme ?
  • Comment les thérapeutes peuvent-ils intégrer la recherche dans leur pratique quotidienne ?

 En ce sens, l'HTSMA se veut être une approche relationnelle dans laquelle le thérapeute s'implique. Elle cherche à utiliser et à amplifier ce que la relation humaine peut contenir comme effet thérapeutique afin de permettre au patient d'activer ses ressources et ses compétences.

 L'HTSMA, une thérapie du présent orienté vers le  futur qui engage patient et thérapeute dans une expérience partagée  qui mobilise à la fois la sensorimotricité, l'imaginaire et l'esprit .Le passé est orienté vers le présent.

 

Cette modélisation repose sur des hypothèses simples :

1.  Le thérapeute va s’installer dans une posture de non savoir. Il va créer  un espace de sécurité dans lequel le patient va pouvoir vivre une expérience différente  et nouvelle de celles pour lesquelles il consulte.

2.   Cette expérience est l'expression  d'une co-construction  entre le sujet d'une  part et le thérapeute d'autre  part.

3.   Cette expérience est plus qu'une  expérience émotionnelle correctrice, c'est  une expérience qui engage le sujet dans son entier (sensoriel, émotionnel, comportemental, cognitif) dans sa relation à lui-même, aux autres et au monde. Il s'agit  d'un mouvement sur lequel va s'appuyer  la thérapie pour l'amplifier  en termes de changement.  Tout sujet a en lui et autour de lui des ressources qui peuvent être mobilisées dans le sens de l'amélioration.

4.   La partie dysfonctionnelle  (pour le sujet - symptômes)  peut être utilisée comme une métaphore d'hypnose  négative et va servir à l'induction  du processus thérapeutique.

5.   La partie saine va être mise en évidence et amplifiée (recadrages, métaphores).

6.   Le travail de réassociation par le tissage (sensoriel, imaginaire, cognitif) entre la partie saine et la partie dysfonctionnelle va amener à une nouvelle expérience, exprimée par une posture différente.

7.   C'est à partir de cette nouvelle expérience que va s'effectuer  le travail d’anticipation dans le futur.

 

Pour ce faire, le thérapeute utilise divers outils et techniques dont :

  • les techniques de questionnement issues des thérapies brèves et d’autres spécifiques à l’HTSMA,
  • les stimulations alternatives afin d’accompagner le sujet et s’absorber suffisamment dans la mise en forme de son problème pour activer une expérience de changement. Cette expérience va rompre les boucles dysfonctionnelles (tentatives de solution) que le sujet vit avec lui-même, les autres et le monde, et permettre l’expression de modes relationnels plus adaptatifs, d’une histoire de vie. La pertinence du travail thérapeutique s’évalue à partir de ce qui change chez le sujet dans sa vie quotidienne.

Les stimulations alternatives (mouvements oculaires, tapping…) répondent aux mêmes objectifs que la lévitation telle que l’utilisait Milton Erickson en hypnose :

  • Technique d’induction de transe par focalisation / défocalisation
  • Accompagnement idéomoteur du processus thérapeutique et soutien de la relation patient / thérapeute
  • Ancrage des expériences ressources
  • Technique de tissage entre espace problème et espace ressource

 Cette modélisation, toujours en évolution, se réfère à l’approche systémique. Elle tisse, en un tout, les apports de l’hypnose Ericksonienne, des thérapies brèves : Palo Alto, le solutionnsime de Steve De Shazer, l’approche stratégico-constructiviste de Giorgio Nardone, l’approche narrative de Mickaël White, avec le protocole cognitiviste de l’EMDR de Francine Shapiro, les travaux sur l’attachement de John Bowlby et sur l’intersubjectivité de Daniel Stern.

 L’HTSMA a été conçue, à l’origine, pour traiter les vécus psycho traumatiques complexes dans une approche interactionnelle. Aujourd’hui, cette approche est généralisable à d’autres problématiques :

  • Troubles de l’attachement,
  • Dépression et Peurs anticipatoires
  • Conduites addictives
  • Douleurs (aigues, chroniques)
  • Intervention de crise

 

L’HTSMA se veut une modélisation ouverte qui permet de tisser une coopération avec d’autres approches médicales et/ou thérapeutiques.

 

Dr  Eric BARDOT - Psychiatre, pédopsychiatre, psychothérapeute

 

 

Conditions d'Adhésion :

Pour adhérer à l'Association, les deux premiers modules de la formation HTSMA doivent avoir été accomplis.

L'adhésion est de 35 € l'année.

Après avoir rempli le formulaire d'inscription, veuillez d'adresser le montant de la cotiasation accompagné d'un double de votre attestation de formation à

Association Francophone d'HTSMA

Stéphane ROY,trésorier

CH Georges SAND

CMP de Vierzon

77,rue louis MALLET

18000 BOURGES

 

Coordonnées Bancaires

Association Francophone d’ HTSMA

RIB 3004 00234 00010138595 56  BNP PARIBAS LA ROCHE SUR YON

IBAN FR76 3000 4002 3400 0101 3859 556   BIC BNPAFRPPNAN